Couple et vendeur

Comment optimiser ses ventes grâce à l’hypnose conversationnelle ?

Pour augmenter son panier moyen et par conséquent son chiffre d’affaires, il est indispensable de connaître et de maîtriser les diverses techniques de vente. De plus, sachez que l’hypnose conversationnelle est un excellent moyen pour mieux vendre. En quoi consiste cette méthode ? Comment l’utiliser ?

Qu’est-ce que l’hypnose conversationnelle ?

L’hypnose conversationnelle demeure peu connue du grand public. En général, quand on évoque l’hypnose, on se représente des séances dédiées au spectacle. A l’origine, l’hypnose conversationnelle était employée par les médecin et thérapeute pour aider leurs patients à traiter leurs troubles émotionnels. Il s’agit en fait d’un ensemble de pratiques qui mobilisent et modifient l’inconscient d’une personne de façon subtile.

Ainsi, la personne hypnotisée ne se rend compte de rien étant donné que c’est de l’hypnose indirecte, induite par la communication non verbale. Par exemple, si un client se trouve toujours dans le magasin après l’heure de fermeture, on peut faire mine de regarder sa montre pour lui faire comprendre que c’est l’heure de passer en caisse, sans même utiliser la parole. On va donc influencer ses décisions.

Quand on veut exceller dans le domaine de la vente, les formations iich entre autres sont indispensables afin de maîtriser pleinement sa communication non verbale, se synchroniser aux clients, mieux les cerner et comprendre leurs besoins. De plus, il sera plus facile d’anticiper les objections et de les traiter facilement avant de conclure la vente et de réaliser une vente additionnelle.

La technique A.C.S.A

L’une des techniques d’hypnose conversationnelle la plus connue est la méthode A.C.S.A :

  • A pour capter l’Attention du client
  • C pour Contourner son esprit critique en détournant son attention et en le mettant dans un état d’esprit de détente
  • S pour Stimuler inconsciemment son esprit en stimulant ses besoins et ses désirs fondamentaux (paradigmes)
  • A pour Action afin de le convaincre que c’est maintenant qu’il faut acheter (ou bien l’ancrer pour qu’il revienne)

Même si le client n’achète pas instantanément, vous aurez placé des suggestions d’achat dans son esprit et vous augmenterez de manière considérable les chances qu’il revienne chez vous. On entend souvent « on récolte ce que l’on sème ». Ce dicton s’applique aussi au domaine du commerce. Par ailleurs, il faut bien prendre en compte que l’inconscient d’une personne est responsable à 95 % de ses décisions d’achat. Il est donc préférable de diriger ses entretiens de vente sur les besoins génétiques des clients et non d’essayer de raisonner leur conscience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *